Rappelons que les actions de fidélisation concernent les opérations destinées à mobiliser la générosité des sympathisants - particuliers ou entreprises - qui soutiennent déjà votre association.

Le don moyen par donateur se calcule sur base du total des dons divisé par le nombre de donateurs qui ont été sollicités. Diverses mesures permettent d'élever le don moyen des donateurs actifs, le plus souvent sans générer d'importants sur-coûts.
Nous passons en revue quelques-unes des principales améliorations que votre association pourrait envisager d'entreprendre dans le domaine des appels aux dons adressés aux particuliers.

Rigueur et personnalisation accrue des mailings d'appel aux dons

  • diminution du taux d'attrition (pourcentage de donateurs devenus inactifs au cours des 12 derniers mois), grâce à une amélioration du suivi personnalisé de l'ensemble des donateurs: remerciements personnalisés, envoi d'une invitation à une Journée Portes Ouvertes, etc.
  • meilleure segmentation du fichier de donateurs, de manière à éviter l'envoi fréquent d'appels à la générosité à des catégorie de sympathisants  (par exemple donateurs inactifs depuis plus de deux ans) dont le taux de réponse est faible
  • augmentation du don moyen d'une catégorie de sympathisants, en obtenant leur adhésion à un programme de parrainage par ordre permanent en faveur d'un projet particulièrement attractif.
  • envoi d'un rappel, exprimé avec tact en reconnaissance pour les dons effectués précédemment, adressé aux sympathisants qui n'ont pas effectué de don au cours des 12 derniers mois.
  • si la fréquence annuelle des mailings est particulièrement faible (deux ou trois appels par an), envisager un envoi supplémentaire adressé exclusivement aux sympathisants qui n'ont plus soutenu l'association depuis 12 mois

Rebooster la générosité au moyen d'un événement plus attractif

La plupart des associations mobilisent l'essentiel de leurs sympathisants au départ d'une combinaison entre deux modes de collecte: appels de fonds par mailing et événements fundraising.
L'analyse du profil des sympathisants actuels permet dans certains cas d'identifier une formule de fundraising alternative susceptible de plaire à un nombre significatif de donateurs:  événement fundraising attractif ciblant un public medior/senior (bridge, concert, tournoi de golf, diner de gala, vente de vin), une action collective et festive orientée juniors (défi sportif de type jogging ou randonnée, etc).

Redéfinir le positionnement et l'image de votre association ?

Il se peut que le positionnement général de l'association (image, notoriété, crédibilité, attractivité) se soit progressivement détériorée aux yeux d'un nombre croissant de donateurs.
Un examen rigoureux des forces et faiblesses de la stratégie de mobilisation des donateurs peut dans ce cas amener l'organisation à envisager une remise en question de certaines de ses options: choix des publics-cibles, contenu du message, choix des canaux de communication, etc.
-> Lire: 'Comment établir un diagnostic intermédiaire de votre collecte de fonds ?'

 

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2