Street Fundraising 05pcAssociations
Près de trente organisations prospectent de nouveaux donateurs sur la voie publique, à l'entrée de certains établissements commerciaux ou en porte-à-porte:
11.11.11 Koepel van de Noord-Zuid Beweging, Aide et Action, Amnesty International (Belgique francophone), Amnesty Internationaal (Vlaanderen), Association Muco, Child Focus, Cliniclowns, CNCD (11.11.11), Coalition Plus, Croix-Rouge de Belgique, ECPAT, Entraide & Fraternité, Fondation contre le Cancer, Greenpeace, Handicap International, Iles de Paix, Infirmiers de Rue, Les Petits Riens, L'Ilôt, Louvain Coopération, Médecins du Monde, Memisa, MSF, Oxfam Solidarité, Plan International, Rode Kruis Vlaanderen, UNICEF, Vivre Ensemble, WWF.

Agences commerciales spécialisées en street fundraising
Presque toutes sous-traitent leur campagne de recrutement au travers de l'une des quatre agences commerciales de street-fundraising qui opèrent sur le marché belge: Activate, Direct Result, Pepperminds, ONG Conseil.
ONG Conseil est la filiale d'une société française tandis que les trois autres entreprises dépendent de sociétés néerlandaises.

Nombre de donateurs concernés
Il ressort des données publiées à l'occasion du workshop que le Fundraisers Forum (14/11/2019)  que quelque 190.000 donateurs sont recrutés sur base annuelle au travers des quatre agences de fundraising et des associations qui coordonnent en interne leurs campagnes de collecte de rue.On précisera qu'un pourcentage significatif de ces nouveaux donateurs résilient leur engagement durant les douze premiers mois.

Gestion en interne ou sous-traitance au travers d’agences ?
En Belgique seule une petite minorité d’associations – M.S.F., Greenpeace, Amnesty (Belgique francophone) et L’Ilôt – préfèrent ne pas sous-traiter les campagnes de collecte de rue au travers d’agences commerciales. 
Elles estiment que des recruteurs qui font partie du personnel de l’association en partagent plus sûrement et durablement les valeurs.
Ces associations constatent d'ailleurs que leurs campagnes de collecte de rue s’avèrent en règle générale plus efficaces en termes de frais de collecte que les opérations de recrutement menées au travers d’agences commerciales.
On constate qu’en Norvège également presque toutes les associations choisissent pour ces mêmes raisons de gérer la collecte de rue en interne.

Indicateurs de résultat: 'break-even' et autres ratios
Les frais de prospection de nouveaux donateurs s’avèrent de plus en plus coûteux, du moins dans le cadre de campagnes de recrutement par mailings postaux, par encartage ou au moyen de campagnes de collecte de rue.
En Belgique le break-even - c'est-à-dire du moment où la somme des versements mensuels d’un nouveau donateur a remboursé l'ensemble des coûts directs liés à son recrutement - est parfois atteint au 12ième mois – mais plus souvent aux environs du 14ième mois - après son premier versement.
Si le donateur maintient ensuite ses contributions pendant plusieurs années, le pourcentage global des frais de collecte sur cette plus longue période s’avèrera au contraire très faible.

Street B Direct ResultL’agence Direct Result, qui a recruté plus de 60.000 nouveaux donateurs sur l’année 2018, a fourni des données intéressantes quant au nombre moyen de nouveaux donateurs qu’un recruteur mobilise sur une journée d’environ six heures ('sign-up per day'), et quant au pourcentage de sympathisants qui annullent très rapidement leur engagement ('immediate cancellation').

L’âge moyen des donateurs recrutés était de 45 ans, et les domiciliations s’élevaient à environ 12€ par mois.
Une autre agence de street-fundraising faisait état de ratios relativement comparables, précisant que le break-even était atteint au 14ième mois.

Indicateurs de satisfaction
Street NL Onprettige banaderingswijzeOn sait que le street fundraising a parfois donné  lieu à des dérives dont divers médias se sont fait l’écho, notamment au Royaume-Uni ainsi qu’aux Pays-Bas et en Belgique.
L’éventuel risque d’irritation que peuvent ressentir les passants, voire les commerçants gênés par la présence d’une équipe de recruteurs devant leurs magasins, a été mesuré au travers d'enquêtes réalisés au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.
Le dernier sondage néerlandais indique que les associations sont presqu’autant critiquées concernant ce mode d’approche ('onprettige benaderingswijze') qu’en matière de relances téléphoniques.

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-

Instances de régulation
Belgique
L'AERF (Association pour une Ethique en Récolte de Fonds) a pris diverses initiatives en matière de planification des campagnes de recrutement sur la voie publique, en vue d'éviter qu'une présence trop fréquente de recruteurs suscite la lassitude du public.
Cette plateforme sectorielle propose par ailleurs aux associations et aux agences commerciales de souscrire à une Charte du Dialogue Direct dont les recommandations visent à garantir des standards de qualité dans les relations avec le public. 
Près des deux-tiers des quelque trente associations actives en street fundraising sont membres de l'AERF.

International
La coordination des opérations de recrutement de donateurs sur la voie publique est organisée 

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2