La Belgique compte plusieurs initiatives destinées à encourager la transparence des organisations qui font appel à la générosité du public.
Les ressources financières et l’expertise dont peuvent se prévaloir l’AERF (Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds), Donor-Info et 'Livres Ouverts / Open Boek' sont toutefois relativement modestes, du moins si on les compare aux moyens d’action dont disposent aux Pays-Bas l'organe certificateur CBF (Centraal Bureau Fondsenwerving) ainsi que les promoteurs du Transparantprijs.

La Haye, 1 Octobre – L’édition néerlandaise du Transparantprijs est organisée chaque année à l’initiative de PricewaterhouseCoopers. Cette société soutient ou a soutenu des initiatives comparables dans d’autres pays, tel l’Allemagne (Transparenzpreis 2012) et la Finlande. 

Aux Pays-Bas les associations lauréates, toutes sélectionnées pour l’excellence de leur Rapport Annuel, se partagent divers prix pour un montant total de 100.000 € offerts par la Nationale Postcode Loterij.

La remise des prix se déroulait cette année le 1er octobre, dans le cadre prestigieux de la Nieuwe Kerk, à La  Haye.

L'édition 2014 du Transparantprijs récompense trois catégories de gagnants :

Meilleur rapport annuel – Catégorie ‘Petites associations’ :
L’association Mama Alice décroche la première place, devant el Fuego et Stichting Weeshuis Sri Lanka. Le jury apprécie notamment la qualité de l’analyse SWOT que Mama Alice a intégré dans son rapport annuel.
Trente-deux organisations étaient en lice dans cette catégorie qui regroupe les associations dont la collecte de fonds est inférieure à 500.000 €.
Les organisateurs regrettent la faible participation d’organisations de petite ou moyenne dimension : les Pays-Bas comptent en effet environ 55.000 associations ("goede doelen") qui font appel à la générosité du public.

Meilleur rapport annuel – Catégorie ‘Grandes associations’ :
Wakker Dier remporte la palme, devant Plan Nederland, War Child et Red een Kind. Cette catégorie comprenait 122 compétiteurs.

Prix de l’innovation : ‘Rapport annuel synthétique: une feuille A4 ou une vidéo de 3 minutes’
Le Prins Bernhard Cultuurfonds est récompensé pour la production d’une courte vidéo qui synthétise les principaux éléments de son Rapport Annuel.
Les finalistes de cette catégorie comprenaient également

Critères d’élection
L’édition 2014 de cette fraternelle compétition réunissait 145 compétiteurs, dont 43% des associations bénéficiant du label de transparence délivré par le CBF (Centraal Bureau Fondsenwerving).

Le jury, secondé par une solide équipe d’analystes mobilisés à l’initiative de PWC, attribue à chaque association un scoring ‘A’ ou ‘B’ pour chacun des trois critères ‘Compliance’, ‘Impact’ et ‘Communicatie’.  
L
e jury se réjouit de constater une amélioration constante de la dimension 'évaluation de l'impact' (impact verantwoording), dont rendent compte un nombre croissant de Rapports Annuels.
Onze grandes organisations décrochent le scoring maximum ‘AAA’, tandis que Stichting Mama Alice et Stichting Fuego obtiennent un résultat identique dans la catégorie des moins grandes associations.

Autre article: Transparantprijs 2014 (analyse)

Pour plus d’infos :

- Site du Transparantprijs
- Télécharger la plaquette ‘Transparant & Relevant’ comprenant notamment les résultats complets de l’édition 2014.

Lire également: 'Ethique et ONG: l'AERF distingue l'ONG TRIAS'

Autres articles d'actualité sous Rubrique 'Ethique & Transparence'

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2