Liège, juin 2014 - Un premier Baromètre des Entreprises Sociales a été publié à l’initiative de l’Académie des Entrepreneurs Sociaux et avec le concours de HEC-Ulg (Centre d’Economie Sociale).

Définition
Le périmètre retenu par l’étude pour délimiter le champ des entreprises sociales comprend: les A(i)SBL, les fondations d’utilité publique, les coopératives agréées pour le Conseil National de la Coopération (CNC), les sociétés à finalité sociale (SFS), les mutuelles et les sociétés mutuelles d’assurance.
Les hôpitaux privés et les établissements de l’enseignement libre sont inclus dans ce périmètre. Toutefois, afin de ne pas donner un poids trop important aux établissements d’enseignement, seuls les emplois financés sur fonds propres (et donc pas les emplois financés par les Communautés) sont repris dans les statistiques de ces établissements.

En Belgique, plus de 16 500 entreprises sociales emploient des travailleurs salariés, contre près de 207 000 unités dans le secteur privé (hors entreprises sociales).

Le Baromètre différencie les entreprises sociales selon diverses caractéristiques: statut juridique, secteur d’activité, ressources globales, emploi et évolution de 2009 à 2012 (voir ci-dessous).
Les résultats ne permettent malheureusement pas d’évaluer l’importance relative des organisations non-marchandes engagées dans des activités de collecte de fonds, ou de redistribution de ressources issues de la générosité publique.

Pour plus d’infos :
Etude ‘Baromètre des Entreprises Sociales’ téléchargeable sur le site de l’Académie des Entrepreneurs Sociaux

-> Consulter la liste des articles d'actualité parus sous Rubrique 'Etudes, sondages & statistiques'

 

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2