10 février 2015 - Créé en 2005, à l’initiative d’un groupe d’assistantes sociales, le GAMP - Groupe d'Action qui dénonce le Manque de Places pour personnes handicapées de grande dépendance - compte nombre de parents parmi ses adhérents, et fonctionne pour l’essentiel sur base bénévole.
L’autisme sévère, le polyhandicap, les lésions cérébrales engendrent des handicaps aussi lourds pour la personne atteinte que pour leur entourage.

A situation urgente, réponse urgente. C’est pourquoi le GAMP s’efforce de mobiliser un maximum de concitoyens en faveur de cette cause, et de rappeler aux responsables politiques que des solutions concrètes doivent être mises en œuvre, sans plus attendre.

L’actuelle campagne médiatique du GAMP a été réalisée à titre gracieux par l’agence Silver & Copper

Sinzia Agoni, porte-parole du GAMP, salue l’efficacité d’un message dont les trois déclinaisons (visuels ci-contre et ci-dessous) citent les paroles dures mais vraies des parents: 
« Tous les jours j’attache ma fille à une chaise.» - « Faudra-t-il que je tue mon fils avant de mourir ? » - « Je m’enferme à clé pendant qu’il casse tout à côté. »
Ces trois phrases, et bien d’autres, ont été prononcées par des parents vivant au quotidien avec un enfant handicapé de grande dépendance.

La qualité de l’annonce a eu pour effet d’inciter une agence fort active en achat d’espaces publicitaires à convaincre différents organes de presse d’offrir une insertion gratuite en pleine page. 
Ont ainsi accepté de jouer le jeu: La Libre, Paris Match, La DH, Moustique, Femmes d’Aujourd’hui, Le Vif/L’Express, Psychologies FR, Trends Tendances, Gaël, Elle Belgique.

RTL a également consacré un reportage à l'opération de sensibilisation initiée par le GAMP (lien).

Précisons que cette campagne s'inscrit à l'évidence dans une démarche de sensibilisation plutôt que de récolte de fonds.

Liens utiles:

Lien vers les articles d'actualité publiés sous Archives 2013-2015 - Campagnes de collecte des associations


 

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2